L’avenir du travail à distance pour les développeurs après le COVID-19

L’avenir du travail à distance pour les développeurs après  le COVID-19

Une étude intitulée « L’avenir du travail à distance et du développement logiciels » a été publiée le 22 septembre par Accelerated Strategies . Cette étude a interrogé 347 personnes travaillant dans 26 pays pour des entreprises de diverses tailles et de secteurs différents .

D’après l’étude « les développeurs qui ont travaillé à distance pendant la crise sanitaire de Covid-19 ont été tellement productifs qu’ils pourraient ne jamais revenir au même rythme du travail au bureau »

Cette étude a montré que près de 60 % des personnes interrogées ont déclaré que leurs équipes de développement étaient plus productives qu’avant la crise sanitaire. Alors que seulement 12,4 % ont constaté une diminution de la productivité.

42,6 % des développeurs , selon cette étude ont déclaré que, depuis la pandémie, ils ont beaucoup plus respecté les délais de livraison. 61,37 % des personnes interrogées ont trouvé aussi que leurs équipes de développeurs géraient plus efficacement leurs fuseaux horaires.

87 % des développeurs ont affirmé vouloir continuer le télétravail, dont 23% visent à télétravailler à temps complet. 41% ont affirmé vouloir télétravailler au moins 3 jours par semaine. 23 % optent pour certains jours par semaine. Sans oublier que selon l’étude 87,6 % des développeurs ont déjà travaillé partiellement à distance avant la crise sanitaire.

Pour la gestion des distractions, 39,7 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles avaient de facilité à gérer les distractions. Par contre 36,36 % ont déclaré qu’elles avaient eu plus de mal à travailler avec ses distractions.

Le futur changement dans les entreprises

Cela fait des années que des développeurs et des équipes de développement travaillent à distance de manière efficace. Mais leur nombre était minoritaire. Après cette crise sanitaire beaucoup d’entreprises envisagent de faire travailler une grande partie de leurs collaborateurs à distance. 52.25 % des entreprises ont suscité l’intérêt de migrer vers les services cloud .

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *